Tel. +49 (0)89 24223922
Jetzt anfragen

20min.fr

20min.fr, 21. Juli 2008

LES SUISSESSES RECOURENT À LA CHIRURGIE| POR LE PLAISIR TOUJOURS PLUS DES SUISSESESSES SE FONT AGRANDIR LE POINT G

Gaudenz Looser

«De nombreuses femmes souffrent du fait qu’elles sont plutôt clitoridiennes et peu vaginales», explique Bernhard A. Lunkenheimer, porte-parole de SensualMedics, une clinique munichoise qui s’occupe de chirurgie intime féminine. Depuis un peu plus d’un an cette clinique propose un rehaussement du point G. Et les Suissesses sont nombreuses à faire le déplacements en Bavière pour cette intervention.

Il existe deux méthodes. La première consiste à injecter de l’acide hyaluronique afin de doubler le volume du point G, qui se trouve à 2 ou 3 cm de l’entrée du vagin. Cette méthode, qui ne nécessite pas d’anesthésie, est à renouveler tous les six mois et coûte 1750 fr. en Allemagne. La seconde est définitive et coûte 4000 fr. Elle consiste à injecter de la graisse pour augmenter le volume du point G. C’est cette dernière technique que les Suissesses préfèrent. Mais attention, parmi les contre-indications figure le risque de perte de sensibilité du point G...

A Lausanne, une doctoresse propose ce genre d’intervention, mais elle n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sujet. En Suisse alémanique, à Dübendorf, on pratique ce genre d’interventions.

zurück

Jetzt anfragen